Mourir en EHPAD

« La vie est belle parce que nous mourrons. »
Jean d’Ormesson

La mort n’existe que parce que la vie l’a précédée, nous oublions trop souvent que nous sommes sur terre pour mourir un jour, le plus tard possible et j’oserais dire dans les meilleures conditions. Trop souvent, la mort est vécue comme un échec dans nos pays dits civilisés où tout semble possible pour conserver la vie au regard des avancées de la médecine. Mais trop souvent aussi, l’acharnement thérapeutique qui permet de garder l’être aimé le plus longtemps possible en vie peut être en opposition avec le désir de la personne âgée, qui elle souhaite s’en aller tout doucement. En deux mots, « qu’on me fiche la paix », qui peut se traduire par « qu’on me donne la paix ».

2015-02 – EMPAN – Mourir en EHPAD